Retrouvez la source de sagesse à l’origine de la « voie joyeuse de la méditation »

550903_230919187026130_1997053325_nIl y a vingt, les maîtres tibétains m’enseignaient de ne pas parler de ma pratique quotidienne de la méditation et de garder silence sur mes accomplissements spirituels. À cette époque, les gens percevaient parfois la méditation comme une pratique sectaire, d’autres fois comme une méthode pour accomplir des miracles ou simplement avec confusion. On nous conseillait de ne pas discuter de notre pratique pour nous protéger des jugements et des visions fausses. Aujourd’hui, la méditation est populaire mais d’autres dangers guettent les pratiquants de la « voie joyeuse » comme la perte du sens véritable de la pratique et le « matérialisme spirituel ». Afin de vous permettre une pratique profonde et sincère, je vous présente ici un résumé de l’enseignement du Bouddha sur la méditation.

Dans l’effervescence des nouvelles pratiques de méditation et de yoga, je sens un besoin urgent de revenir sur l’essence de la voie de la méditation telle qu’enseignée par Bouddha il y a plus de 2500 ans. Je ne m’attarderai pas ici sur les principes fondateurs de la spiritualité bouddhiste comme les « Quatre nobles vérités », le « Sentier octuple » et les « Trois poisons de l’esprit ». Pour les intéressés, je traite abondamment de ces sujets dans mes retraites et mes soirées de méditation. Selon moi, ces enseignements forment les bases essentielles pour les pratiquants de méditation qui désirent transformer leur esprit en profondeur et atteindre les sources d’un bonheur durable.

Pour le moment, je vais me contenter de rappeler la vision d’origine, ainsi que les éléments essentiels de la voie de la méditation.

Selon Bouddha pratiquer la méditation vise à procurer un état de parfaite santé mentale, d’équilibre et de tranquillité. Le mot « méditation » rend très mal le sens du terme original bhâvanâ qui signifie « culture » ou « développement » mental. La bhâvanâ signifie donc une culture de l’esprit. Elle vise à débarrasser l’esprit de ses impuretés pour que nous retrouvions notre clarté et notre sentiment d’unité originelle. Les désirs sensuels, la haine, la dualité, la paresse, l’agitation et le doute sont quelques-unes des « impuretés » qui troublent notre vision claire du monde et de nous-mêmes. La méditation invite à retrouver la nature de notre esprit « racine » et à se libérer de la dictature de l’ego. Comme je le dis souvent dans mes enseignements « Méditer permet de se libérer de la souveraineté de l’ego dans votre vie. L’âme reprend ainsi sa place pour diriger votre existence. Il est important de se rappeler que l’ego n’est pas l’ennemi. Il demeure au service de l’âme dans l’intégration de sa sagesse dans votre vie quotidienne ».

Grâce à la pratique de la méditation nous nous libérons de l’asservissement à l’ego. Il nous est ensuite possible de cultiver les qualités de concentration, d’énergie, d’intelligence, de volonté, de joie et de calme. Ces réalisations vous conduiront ensuite à la plus haute des sagesses pour voir les choses au delà de toute dualité et vous permettre d’atteindre la réalité ultime, le Nirvana. Maintenant, vous vous demandez certainement comment atteindre cet état de transcendance et de lucidité absolue?

La clé est dans l’étude et la pratique de la voie de méditation. Je vous rappelle que nous retrouvons principalement deux grandes formes de méditation. L’une est le développement de la concentration mentale (samatha). Par la fixation de l’esprit et des méthodes variées, elle permet d’atteindre les plus hautes réalisations mystiques comme la vacuité, l’extase spirituelle et l’union de la grande félicité. Les enseignements les plus avancés de cette forme de méditation se retrouvent dans le tantra tibétain.

L’autre type de méditation est connu sous le nom de vipassana « vision » de la nature des choses. C’est une méthode analytique basée sur l’attention, la vigilance et l’observation. Elle aussi peut prendre différentes formes. Parmi ces techniques, l’approche de « pleine conscience » est certainement la plus populaire de nos jours. Vipassana permet de réaliser la véritable nature d’un « objet » d’observation sans se détacher de la réalité conventionnelle. Ainsi, on découvre la véritable nature du corps, de l’esprit, de l’impermanence et de l’amour qui nous libère ainsi de l’illusion et permet d’atteindre ultimement l’éveil.

Un des plus précieux enseignements de Bouddha est certainement celui-ci : le Nirvana (réalité ultime) ne peut être réalisé que part l’étude (lectures, discours, etc.). Nous devons aussi pratiquer avec enthousiasme et rigueur la voie spirituelle. Dans le bouddhisme, cette voie s’appelle méditation.

Alors, qu’attendez-vous pour débuter ce chemin de transformation et d’éveil? Bouddha disait « doutez de tout, mais essayez! ». Alors, je vous invite à essayer de méditer pour une semaine à chaque jour. Vous verrez que vous découvrirez, en vous, des trésors de joie et de libération!

Je vous invite également à parcourir les autres articles de mon blog pour y trouver une multitude de conseils sur la méditation, la gestion stress au travail, la pleine conscience, la méditation active en plus encore.

NAMASTÉ!

Martin
Suivez-moi

Martin

Formateur, conférencier et auteur enjoué, il est diplômé en communications et en psychosociologie. Il a parallèlement complété un programme de 6 ans sur la philosophie, la psychologie et la mystique bouddhiste tibétaine. Ce qui l’a amené à vivre plusieurs retraites et initiations dont une retraite d’un mois en silence avec des moines au Népal. C’est avec beaucoup de fougue, d’enthousiasme et d’humour qu’il enseigne ses passions.
Martin
Suivez-moi

Recevez mon Guide!

Inscrivez-vous et recevez mon guide d'initiation à la méditation gratuitement.

Vous êtes désormais abonné(e) à l'infolettre! Vous recevrez mon guide par courriel sous peu.

Pin It on Pinterest

Share This